Nouvelle chronique sur  » Dark Skies  » de F.V Estyer.

Hello les gars !

Me revoilà avec une nouvelle chronique d’une romance M/M (Encore bah oui :p, que voulez-vous, j’adore ❤ ). La douce auteure nous a proposé des SP sur son dernier précieux qui sort le 22 octobre.

J’espère que vous avez passé un bon week-end ? :).


ds

 » Dark Skies » est une romance érotique M/M écrit par F.V. Estyer. Un livre auto-édité disponible sur sa boutique TICTAIL .

Résumé: 

Une vie monotone. Un pavillon de banlieue. Une fiancée aimante. Matthew s’en contente parfaitement, sans rechigner. Taisant sa vraie nature. Ses réels désirs.
Une rencontre fortuite. Un embrasement des sens.
La vie de Matthew bascule.
Et si le jour, il reste ce chic type sans histoire, lorsque vient la nuit, ses démons prennent le pouvoir.
Il ne lutte plus. Se laisse sombrer. Avec délice. Avec audace. Jusqu’à se perdre.

*** Roman érotique MM – Ce récit comporte des scènes explicites entre hommes ***

 

Mon avis :

Je remercie l’auteure pour le service presse et sa confiance.
 
C’est le premier roman que je lis de F.V Estyer, je peux déjà dire que j’aime beaucoup sa plume très légère avec sa pincée de piment parfaite. 
 
Premièrement, le roman a des contenus très explicite basés sur du BDSM soft. J’en lis très rarement voire même carrément pas, surtout en roman en fait. Quand FV Estyer a proposé des SP de Dark Skies, j’ai un peu hésité de peur de tomber sur une lecture trop « dure » on va dire . Puis j’ai écouté mon instinct, je me suis laissée tenter et résultat : je n’ai pas été déçue !
 
 
Cela fut une belle découverte de ce côté de l’univers BDSM soft. Le niveau des scènes explicites est plutôt respectable de ce que je lis habituellement. C’était chaudement croustillant !!
 
Matt, fiancé à une femme, ne vit pas dans un monde de bisounours. Dès qu’il découvre le sexe gay, il y prend du plaisir. Il aime ça, il profite de chaque moment passé au club Dark Skies, malheureusement le regret lui revient en plein face chaque fois qu’il quitte le club. La tromperie lui laisse un goût amer, il se sent sale, très écœuré par son comportement.
Sa vie a réellement basculé le jour où son patron Connor lui présente Trent, un membre du Dark Skies.
 
Les choses entre eux sont très tendues. Trent l’agace, il est froid, crâneur, et parfois lui mettre un poing dans la gueule le démange vraiment. Matt résiste à Trent au début quand ce dernier tente de le séduire puis il baisse petit à petit, malgré lui, ses défenses. Il ressent de l’excitation quand celui-ci le touche, le frôle… Et c’est là que Trent l’embarque dans le monde de Dark Skies. Malgré le regret, le dégoût qu’il ressent pour le mal qu’il fait dans le dos de sa fiancée, il n’arrive pas à résister.
 
Concernant les scènes érotiques nous sommes servis sur un plateau d’argent. Sans déconner, je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’ai eu du mal à rester assise sans bouger  XD. Quand c’est chaud…ça ne l’est pas à moitié. Les scènes sont un peu détaillées sans que cela soit « trop sale, trop hard, dégoûtant quoi », donc ça m’a plu. Dans ce bouquin, on ne manque de rien il y a de la romance, de l’intrigue, du sexe évidemment x). Enfin bref, FV Estyer m’a bien conquise avec Dark Skies. Je suis ressortie très satisfaite du roman, une très belle fin comme elle se mérite ;). 
 
 
Dès que j’ai un moment, je vous promets d’aller découvrir les autres romans de miss FV Estyer !
 
Merci encore une fois à l’auteure pour sa petite plume et ses petites merveilles :).
Publicités

Chronique sur « Les quartiers de New York, Tome 2 : À Sunset Park » de Santino Hassell.

Me revoilà avec une nouvelle chronique m/m ;). 

La suite du premier tome de  » Boulevard Sutphin ». Je remercie mon partenaire Dreamspinner pour leur service presse :). La chronique arrive beaucoup de retard, car je suis pas mal occupé, donc je n’ai pas eu le temps de le faire plutôt.


k.PNG

« A Sunset Park » écrit pas Santino Hassell et publié chez Dreamspinner. Il est disponible en format papier et kindle sur Amazon. Il fait 260 page en version broché.

Résumé:

Si Raymond Rodriguez a passé sa jeunesse à esquiver les responsabilités, ce n’est plus possible. Son frère aîné souhaite s’installer avec son compagnon. Raymond doit s’assumer et se trouver un appartement.

Quand David Butler, gay et fier de l’être, lui propose une colocation, Raymond accepte, à défaut d’autre chose.

Sur presque tous les points, ils sont différents – David est un caucasien BCBG du Connecticut, Raymond, un docker latino du Queens – ils partagent néanmoins une solide amitié qui surprend tout le monde. Pourtant, leur relation paraît sans ambivalence, car Raymond a toujours caché sa curiosité bisexuelle.

Une fois sous le même toit, les deux hommes passent à l’acte, mettant vite en péril leur entente jusque-là sans nuages. Peu à peu, leurs différences fondamentales, exacerbées par la tension sexuelle et la frustration, finissent par les séparer.

En plus de sa nouvelle indépendance, Raymond doit accepter ses sentiments.
Dans le cas contraire, il risque de perdre David.

Mon avis:

Encore un roman que j’ai avalé en deux nuits seulement (je rappelle  que je lis uniquement les soirs avant d’aller au dodo) ^^. J’ai savouré cette suite, c’était top. J’ai eu peur que l’auteur ne sache pas tenir la trame comme il le faut, mis finalement j’ai beaucoup aimé ce tome 2.

On y retrouve Raymond le frère de Michael Rodriguez, héros du tome 1, et David, le coup d’un soir de Mickey.  

David et Ray se sont liés d’amitié dès que Ray a eu besoin d’aide pour remettre son frère sur les rails. David a été le premier à lui venir en aide, depuis c’est une belle amitié qui les lies, sauf que dans cette amitié il y a aussi de l’attirance.

Forcément les choses se compliquent un peu entre les deux hommes. Ray a toujours ce petit côté enfantin et David est le contraire de lui. Je trouve qu’ils s’assemblent bien :). David l’aide beaucoup, mais dans un autre sens, et je trouve que il le « force » un peu quand même quand un moment Ray explique vouloir y aller en douceur.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce second tome, ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai tout de même passé un bon moment avec Ray et David. Puis franchement, la plume de Santino est super captivante !

Si je devais choisir entre les deux, je voterai pour le second tome qui est quand même mieux que le 1, je trouve.

Je vous le dis n’hésitez pas une seconde à découvrir le premier tome vous pourrez découvrir ma chronique sur mon blog.

 

Chronique : Tombé du ciel de Nikki Godwin.

Hello les gars!

En ce samedi très calme chez moi, je vous poste avec pas mal de retard ma petite chronique d’un des romans MXMbookmark.


tombé du ciel

« Tombé du ciel » est écrit par Nikki Godwin traduit et publié chez MXMBookmark. Le romans fait 300 pages  et disponible  sur AMAZON et sur la boutique TICTAIL de la ME.

RÉSUMÉ:

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d’avion. Il voit dans ce camp d’été de basket-ball une chance d’améliorer son jeu et d’échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu’il rencontre Micah Yougblood, l’homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat.

Ridge a besoin d’une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu’ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l’occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s’est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s’achève, il se rend compte qu’il est tombé amoureux de Micah.

MON AVIS: 

Par où commencer ? J’avoue avoir été un peu sceptique au début. Le résumé m’a intrigué et la couverture est très belle. Mais en le commençant, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. À vrai dire, j’ai toujours du mal avec les histoires ou l’un des parents n’est plus présent dans la vie. J’ai comme l’impression de me retrouver dans la peau de l’orphelin. Lire la suite

Chronique sur  » KAGE T1″ De Maris Black.

Hello you !

Ce soir, je reviens avec ma première chronique très négative, je dois dire que ce n’est pas cool, mais bon il ne faut jamais oublier que parfois certains livres ne nous plaise pas. J’y suis allé doucement quand même pour cette chronique, mais il fallait que je le dise, parce que je suis déçu. Il m’a plu, mais sans plus. 


 

Couverture du livre : Kage, Tome 1 : Désemparé

 

Kage – Tome 1 : Désemparé, est écrit par Maris Black fait 400 pages et publié chez MxMBookmark. Disponible sur AMAZON ou via direct leur boutique Tictail.

 

Résumé du l’histoire:

Je m’appelle Jamie Atwood, et je suis addict. Je n’aurais jamais cru dire une telle chose un jour. Je n’ai jamais eu aucun problème de ce genre avec quoi que ce soit de toute ma vie. Je viens d’une famille moyenne, j’avais de bonnes notes à l’école, et même une petite amie cheerleader canon… mais la vérité, c’est que rien ne me touchait vraiment, au fond de moi. Alors comment un type insensible comme moi a-t-il pu devenir accro ?

J’ai rencontré Michael Kage, voilà comment.

Kage est lutteur de MMA. Un lutteur très connu. J’aime bien me dire que c’est grâce à moi qu’il l’est devenu.
Il est tellement charmant, avec un physique à faire pâlir une star de cinéma et du talent à revendre. Alors pourquoi a-t-il eu besoin de m’engager comme apprenti publicitaire ? C’est simple : il a une part obscure en lui, comme un trou noir tellement profond qu’il pourrait l’engloutir, ainsi que moi et tout notre entourage… et ça, ce n’est pas bon pour le business.
La première fois où je l’ai rencontré, j’ai ressenti une attraction. Je pense que c’est pile à ce moment-là que mon addiction a commencé. Et même si j’avais su à l’époque ce que je sais maintenant, je serais quand même tombé amoureux de lui. Comment pourrait-il en être autrement ?

Kage est tout pour moi.

 

Mon avis:

Première chose à dire, le livre parle du sport dans la MMA : Free-fight. Un sport violent qui me plaît, hélas, mais j’adore quand des romans tel que celui-ci parle d’homosexualité, un sujet encore très tabou dans ce contexte et cet univers.

Donc le résumé a titillé ma curiosité et j’ai tout de suite acheté la version e-book sans hésitation, parce que je savais que ce sujet allait forcément me plaire.

Sauf que j’en suis ressortie insatisfaite, déçue. J’étais super impatiente de le lire, mais ce livre m’a laissé un sentiment très mitigé. Surtout, quand on voit la fin !  Une impression terrible dont je ne me défais pas : que l’auteure voulais vite en finir… Brr, j’ai horreur de ça !! J’étais juste là « attend, c’est quoi cette fin ? » Limite j’ai continué à chercher après avoir lu la dernière page en zieutant à fond ma liseuse lol.

Bref ! Alors ce livre parle de Jamie, un jeune étudiant qui, pour un devoir important, choisit de parler du sport de MMA = mixed martial arts . Pour cela, il profite d’un combat free-fight organisé dans sa ville et obtient grâce à l’un de ses professeurs une carte journalistique pour accéder aux loges des combattants.

Là, il rencontre l’un des participants, Mickael Kage, un combattant qui ne jure que par la violence et la colère. C’est un homme qui semble toujours être sur ses gardes, et Jamie va devoir gagner sa confiance.

Lors de leur première rencontre Jamie se sent déjà attiré par Kage, alors qu’il est hétéro … enfin, je pense, parce que quand on lit certains passages on comprend que ça trouble quelque peu Jamie qui ne semble pas coutumier de ce genre d’attirance pour un autre homme. Et parfois, c’est le contraire, comme si finalement il était devenu bi ou gay d’un seul coup sans réellement se poser de véritables questions sur sa sexualité.

C’est très difficile à expliquer, Jamie ne me parait pas assez troublé par ce qui lui arrive, et ça me bloque, je n’arrive pas à être touchée par ce qu’il ressent … Excusez-moi, mais qu’un hétéro ne se pose pas un minimum de questions sur sa sexualité lorsqu’il découvre qu’il éprouve une attirance pour un homme, j’ai du mal à trouver ça vraiment crédible. C’est quand même nouveau pour lui ! Enfin, je ne sais pas, j’ai trouvé qu’il y avait des blancs, que ça n’allait pas, que c’était trop « basique ». Ou alors ça vient de moi qui ne comprend rien du rapport léger que Jamie entretient avec sa sexualité ? Vraiment, c’est difficile à dire. Pour moi ça n’allait pas.

D’autant que ça s’accentue lorsqu’ils commencent à avoir des contacts physiques, Jamie ne s’en trouble pas davantage. Que ça lui semble naturel, d’accord, mais il faut qu’il y ait un minimum de questionnement pour accompagner sa prise de conscience, non ?

Sans compter que Kage se montre par moment brute avec lui lors des moments intimes, et ça n’effraie pas Jamie plus que ça alors que, je le redis : c’est sa première expérience homosexuelle !

Sinon dans l’ensemble l’histoire est bien par rapport au sujet de l’homosexualité dans le contexte du sport, surtout un sport aussi violent, malheureusement tout le point de vue de Jamie est mal exploité. Quelques éclaircissements et approfondissements sur ses états d’âme n’auraient pas été de trop ! Si je devais donner une note sur 10, cela serait : 4 ,5.

Parce que pour moi, Marie Black était juste pressée de finir ce tome 1. Une fin bâclée. Je suis désolée si cela risque de décevoir certaines personnes qui ont apprécié ce livre. Je ne veux pas paraître méchante, mais j’espère sincèrement qu’elle va se rattraper pour le tome 2, car j’avoue qu’elle a cette chance que finalement je veux savoir ce qu’il va se passer ensuite !


PS: Veuillez ne pas me taper :(, si vous, vous avez aimé le livre !! Chacun à le droit de donner son opinion 😉

 » Be With Me » De Sophie Auger chronique de C’Lyne !

Bonsoir, bonsoir les dévoreurs !!

Ce soir ( Encore le soir, j’avoue que je suis plus motivé le soir pour poster mes chroniques, c’est comme le ménage ! Si si je fais le ménage très tard le soir). Ne soyez pas choqué, je suis certaine que parmi vous aussi le font aussi NAH *Tire la langue* 

Enfin bref alors  voilà ma petite chronique sur « Be With Me » de Sophie Auger.


 

Ecrit par Sophie Auger  » Be With Me » fait 317 pages, publié chez Addictive – LUV. Seulement disponible  en ebook sur Kindle via AMAZON.

 

Résumé du livre:

Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès.
Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?

Mon avis :

Je pourrais déjà dire que c’est une jolie histoire douce, avec, évidemment, un peu de piquant ! Une histoire d’amour sans sa pincée d’épices, je doute un peu que cela existe après tout ;). Les personnages sont attachants, quoi que j’ai eu envie, à quelques reprises, de mettre un ou deux coups de pied aux fesses de ses deux hommes, et plus particulièrement à Raphaël.
 

Lire la suite

Nouvelle chronique du jour !  » Be With Me » de Sophie Auger !

Hello mes dévoreurs !!

 J’espère que vous allez bien et que pour ceux qui sont en vacances, vous en profiter bien ! C’est mériter n’est-ce pas ? ;)

Allez zou, je n’ai pas grand chose à vous raconter… Mise à part que là, j’ai 3 chroniques de retard honte à moi – oui trop d’occupation en moment donc j’oublie de faire les chroniques :( – !! Sinon je lis  » Road Trip » de Ena Fitbel :).

Allez go pour une nouvelle chronique de Christelle et les livres – retrouvez son blog ici – ( Christelle me partage ses chroniques).


Be with me (romance M/M) par [Auger, Sophie]

Ecrit pas Sophie Auger, le livre fait 317 pages en format Kindle que vous pouvez le retrouver ici : AMAZON . Publié chez Addictives – Luv. C’est un joli mXm .

Résumé :

Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès.
Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?

Avis de Christelle :

Je viens de finir ce roman de sophie auger et avec Him c’ est définitivement mon préférer. J ai été chamboulé a la lecture de ce magnifique roman. J’ai encore du mal a m’ en remettre. Les émotions qui s en dégage sont très intenses. C’était mon premier MM, je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir ce style et j’ai adoré. Le roman est une pure pépite qu’il faut lire et conseiller a ses amis. Sun et Raphael me manque déjà énormément.

Le beau Sun va croiser les yeux de Raphael lors d’un de ses concerts et leur attirance va être de suite très forte. Seulement Raphaël ne va pas le comprendre de suite, il va se poser des tas de questions car lui n’a jamais été avec un homme et se demande bien pourquoi Sun le met dans des états émotionnelle si fort, entre colère, joie , attirance , jalousie Raphaël va passer par plein de sensations.

Sun quand a lui brûle la vie par les deux bouts, sexe sans lendemain , drogue, rock , grosse fiesta dans sa magnifique villa laisser par ses parents absents et vivant a l’étranger . Il vit comme ça, car il recherche l grand amour celui qui le transcenda …. Le beau Raphael …. On se rend vite compte de son coter très sensible a la lecture de ses textes de chanson très intense et rempli d’amour.

Raphael est avant sa rencontrée avec Sun et tout le bazar dans sa vie qu cela va crée , un garçon poser qui par gentillesse a accepter de travailler avec son père alors que son rêve n’est autres que d’aller exercer son métier a l’étranger . Il aime les animaux sauvages etc mais il es comme ça il ne sort jamais des sentiers rassurant. Il est entouré de son copain d’enfance Alexis beaucoup plus fêtard que lui et qui se met beaucoup moins de barrière. A cela s’ajoute sa sœur ZOE qui elle pour le coup est l’opposer de son frère ; Elle s’éclate et fonce ne se pose jamais des questions envahissante et profite à fond de sa vie. Raphael va beaucoup se rapprocher de sa sœur et voir que ce n est plus l enfant qu’il avait laissé pour aller faire ses études.

La vie de Raphaël va changer un soir, venant chercher sa sœur a une grosse fiesta chez Sun, il rentre par hasard dans la chambre de ce dernier et regarde une photo qui le chamboule. Mais pourquoi Sun le chamboule t-il autant, lui qui n’est sorti qu’avec des filles et n’a jamais regarder les hommes. Sun va arriver et ils vont s’embrasser avec passion …. Cela sera le début de leur belle romance compliqué qui sera sceller quand ils feront l’amour … Mais tout n’est pas si simple, plein de rebondissement vont les emmener a se séparer, se retrouver … Arriverons t-il a être heureux ensemble ?? Sun laissera t-il ses vieux démons derrière lui et Raphaël va-t-il enfin accepter qu’il a changé. Pour tout savoir, il faut le lire c’est le mieux a mes yeux car vous serez séduits de la première page a la dernière page.


Merci à Christelle pour son avis sur Be With Me. Je pense craquer prochainement :).

Si jamais sa chronique est disponible là  

@ bientot mes dévoreurs 🙂

Chronique service-presse  » Apres la pluie  » de Rohan Lockhart.

 

Titre : « Apres la pluie »
Auteur : Rohan Lockhart
Éditions : AE
Tome : 1
Date de sortie : 2017
Public : adulte
Nb pages : 251
Disponible en numérique : Oui
 
 
 
Résumé de l’histoire :
 
« On dit que la floraison des cerisiers ne dure pas, car l’essentiel se cueille en une seule seconde. »
 
Un soir, Ame et Tora se rencontrent sur le quai d’une gare de Tokyo. L’un travaille pour payer ses études. L’autre est cuisinier, batteur dans un groupe à ses heures. Ils auraient pu se croiser et, très vite, s’oublier. Ils auraient pu rester des étrangers si Tora n’avait pas remarqué le regard étrangement triste posé sur lui ; ces yeux si particuliers. Tora y voit comme les reflets d’un passé douloureux et, aussi, les ombres d’un présent qui s’assombrit. Il y voit la mélancolie d’Ame et toutes ses complexités.
Poussé par cette joie de vivre qui le porte chaque jour, au fil des rencontres et des liens qui se créaient, Tora va peu à peu, briser les chaînes qui emprisonnent Ame et, peut-être, réussir à lui rendre sa liberté. Il se pourrait même, que sur le chemin de l’amitié, ils trouvent la force de s’aimer.
 
On dit que la vie est comme la floraison d’un cerisier ; il suffit de quelques jours pour que tout change
 
AVIS : ( de La petite croqueuse )
 
Merci avant tout à l’auteure Rohan Lockhart pour le service-presse et sa confiance adorable :).
 
Il y a très longtemps que je n’avais pas lu un roman de ce style, qui offre une plongée immersive dans un monde très japonisant, aux allures parfois de manga romantique. Notez bien que mon premier manga à la fois comique et sentimental est : Vidéo girl Aï ! (génial au passage, je vous le recommande, c’est vieux, mais c’est génial).

Lire la suite

Chronique « Head on – Collision » de John Inman

Bonsoiiiiiiiiir :).

Me re voilà de retour pour une nouvelle chronique… Oui encore un M/M. Je suis très à fond dedans désolé. Mais faut dire que j’ai la chance de tomber sur des petits coups de coeur.. Et donc plus possible de m’arrêter. Je vous promets une prochaine chronique M/F promis… Mais quand je ne sais pas, car ma PAL m/m est.. Bien plus grande que celle de m/f ^^.

Hey donc je reviens ce soir pour une autre histoire bouleversante pour ma part. Et je tiens à remercier Dreamspinner Press Français pour leur confiance SP. Allez zou trêve de blabla voici mon avis sur Head on !.

separateur-darticle

Titre : «Head on – collision»
Auteur : John Inman
Éditions : DreamspinnerPress
Tome : 1
Date de sortie : 1 novembre 2016
Nb pages : 214 pages (version broché)
Disponible en numérique : Oui

Disponible ici : Amazon

Résumé :

À vingt-six ans, les jours de Gordon sont comptés. Du moins, il espère qu’ils le sont. Lassé de la culpabilité et des regrets qui découlent d’un horrible accident de voiture, deux ans auparavant, dans lequel un homme a perdu la vie, il se réveille chaque matin avec des pensées suicidaires. Alors que la loi l’oblige à travailler pour expier ses péchés, sa rédemption personnelle est beaucoup plus difficile à trouver.

Puis Minus – un simple sans-abri qui a sa propre croix à porter – sauve Gordon d’un terrible destin. Une nuit, non seulement Gordon trouve une lumière à suivre, et peut-être même un but à sa vie, mais aussi la possibilité que l’amour l’attende au bout du tunnel.

Il n’aurait jamais imaginé qu’il découvrirait un moyen de se pardonner et, qu’en le faisant, il ouvrirait suffisamment son cœur pour gagner l’acceptation et l’amour de la personne qu’il a le plus blessée.

Avis :

Lire la suite

Chronique sur « Blackcreek Tome 1 » de Riley Hart

Hello, avec du retard. Je suis désolé, je ne suis pas en meilleure forme ses derniers temps. Bref, je vous présente aujourd’hui une nouvelle chronique de l’auteur Riley Hart.

 

separateur-darticle

Titre : «Blackcreek – Tome 1»
Auteur : Riley Hart
Éditions : Mxm Bookmark
Tome : 1-3
Date de sortie : 20 mai 2016
Nb pages : 288  pages (version broché)
Disponible en numérique : Oui

Disponible ici –> AMAZON

Résumé :

À dix ans, Noah Jameson et Cooper Bradshaw se rentrent dedans en plein match de football. Pendant trois ans, ils sont inséparables… jusqu’à ce qu’un jour, Noah et ses parents disparaissent en pleine nuit.
Noah et Cooper ignorent ce qu’est devenu l’autre. Dix-sept ans plus tard, après avoir découvert son compagnon dans leur lit avec un autre homme, Noah revient à Blackcreek pour repartir de zéro. Il retrouve son ami d’enfance sacrément grandi, devenu terriblement sexy…
Coop a du mal à croire que Noah, la seule personne à qui il ait confié la culpabilité qu’il ressent depuis la mort de ses parents, soit de retour… et gay. Plus encore, il est abasourdi de soudain désirer un homme pour la première fois.
Impossible d’ignorer les étincelles et les sentiments, mais peuvent-ils passer au-delà des fantômes du passé pour se bâtir un avenir ?
Ce roman contient deux hommes forts et sexy, une amitié passionnée qui se transforme en une romance brûlante.

Avis: Lire la suite

Chronique  » Par delà- l’océan « 

separateur-darticle

Titre : « Par delà-l’océan »
Auteur :  Keira Andrews
Éditions : MxM Bookmark
Tome :  1
Date de sortie30 septembre 2016
Nb pages : 300 pages
Warnings : relation homosexuelle
Disponible en numérique : Oui

Lien epub fnac : http://www.fnac.com/livre-numerique/a10036731/Gala-Vant-Par-dela-l-ocean#FORMAT=ePub

Résumé :
 
Même si ça implique d’abandonner son boys band en pleine tournée, Troy Tanner ne laissera pas son petit frère gâcher son futur de la même manière que leur père a détruit sa vie. Décollant d’Australie à bord d’un jet privé qui le ramène chez lui, Troy et le pilote Brian Sinclair survolent l’immensité de l’océan Pacifique sud quand un cyclone venu de nulle part change leurs plans.
À des milliers de kilomètres de toute civilisation, l’eau turquoise et la plage de sable blanc ont un côté de paradis. Et quand les jours se muent en semaines, sans personne pour venir à leur rescousse, Troy et Brian se rapprochent, et leur amitié se mue en désir.
Alors qu’ils se découvrent, le monde qu’ils ont construit ensemble bascule dans le chaos. Si Troy et Brian réussissent à quitter cette île, leur amour y résistera-t-il ?
AVIS :

Lire la suite