Chronique sur  » THIRDS : T1  » de Charlie Cochet

17022430_221517221585632_347417176108861106_nseparateur-darticle

Titre : THIRDS (Contre vents et marrées), tome 1.
Auteur : Charlie Cochet
Éditions : Dreamspinner Press
Tome : 4
Date de sortie : 2015
Public : Young Adult, Adulte
Nb pages : 318
Warnings : M/M, scènes de sexe explicites, de la baston donc du sang
Disponible en numérique : Oui

Résumé de l’histoire :

Lorsque le témoignage de Dexter J. Daley, inspecteur aux Homicides, aide à envoyer son partenaire en prison pour meurtre, les conséquences – et la frénésie médiatique – ne sont pas loin derrière lui. Il se retrouve très vite sans compagnon, sans amis, et, après une rencontre désagréable dans un parking après le procès, il a de la chance de ne pas se retrouver sans dents. Dex craint d’être transféré des Forces de Police Humaine du commissariat de la Sixième Avenue, ou pire, de se faire renvoyer. Mais son père adoptif – un sergent de la Section Défense Reconnaissance Intelligence Humains Therians, autrement connue sous le nom de THIRDS – tire quelques ficelles, et Dex est recruté en tant qu’agent de l’unité Défense.
Dex est déterminé à reprendre sa vie en main et il est impatient de commencer son nouveau travail. Mais sa première rencontre avec le chef d’équipe Sloane Brodie, un jaguar therian qui se trouve également être son nouveau partenaire, tourne au désastre. Quand l’équipe est appelée à enquêter sur les meurtres de trois militants HumaniTherians, il devient vite évident pour Dex que se faire accepter par son coéquipier et le reste de l’équipe très unie sera beaucoup plus difficile que d’attraper le tueur – et tout aussi dangereux.

AVIS :

J’ai aimé : -le contexte. De la soft SF et de la romance gay, que demander de plus ?

-Le fait que la romance soit un élément important de l’histoire, mais pas l’intrigue principale. Ici, on est plongé dans la vie du THIRDS, il y a de l’action, des enquêtes, des bastons…

-Les personnages. Ils n’ont rien d’hyper original mais bon dieu, pour une fois, on nous épargne ce que j’appelle les personnages « autruches », qui vont contre la logique de leur relation amoureuse en s’imaginant des choses totalement débiles sur leur partenaire, par exemple. Ici, tout est clair, les personnages ont le mérite de ne pas être cons à ce niveau, ahah.

-Les détails. On ne balance pas le lecteur dans un univers que l’on survole, non. Grâce à cela, on a une certaine consistance au niveau du background des personnages, des intrigues, des lieux, etc. On sent le travail de l’auteur pour développer assez son univers afin qu’il soit réaliste.

Je n’ai pas aimé : Dans l’ensemble, j’ai vraiment apprécié ma lecture. J’avais tellement d’a priori sur ce premier tome, ayant déjà eu l’occasion de lire des roman(ce)s gay avec des flics, des pompiers… bref, des uniformes, et c’était la pure cata et le bal des clichés. Pour le coup, j’ai pas mal occulté ce qui a pu me rebuter dans ce premier tome.

Et pour une fois (et c’est assez rare), ça m’a donné envie d’acheter les autres bouquins et de lire la série entière.

Après, bien évidemment, ça reste une romance donc on devine comme vont se terminer certaines choses. Mais THIRDS, tome 1, est un roman agréable à lire pour ses petits rebondissements qu’on n’attendait pas forcément.

NOTE : 4/5
#Leo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s