Chronique  » U4 – « Stéphane » « 

14670685_178200932583928_3569285542511699294_nseparateur-darticle

Titre : U4 – « Stéphane »
Auteur : Vincent Villeminot
Éditions : Éditions Syros
Tome : 4
Date de sortie : 2015
Public : ado
Nb pages : 300
Warnings : N/A
Disponible en numérique : Oui

Résumé de l’histoire :
Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s’organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s’il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s’écroulera, à l’exception d’un seul : un rendez-vous fixé à Paris…

AVIS :
(uniquement sur tome « Stéphane »)
Petite précision : le concept de ces 4 romans est génial. Chaque roman porte le nom d’un personnage clé et suit son histoire durant cette étrange ‘fin du monde’. Il n’y a pas d’ordre dans les tomes, vous pouvez commencer par celui que vous voulez. J’ai choisi de vivre l’aventure « U4 » en compagnie de Stéphane…
Lecture très agréable et prenante, qui nous tient en haleine jusqu’à la fin. C’est rafraîchissant de suivre une histoire comme celle-ci en France, surtout lorsqu’on connaît certains lieux cités dans le roman (Ici, Lyon).
Vincent Villeminot ne s’embarrasse pas de détails superflus, il va droit au but et parvient à nous plonger dans l’action sans effort. Aucune longueur à déplorer, du pep’s, un peu de romance… de l’angoisse, aussi. Un bon roman ado qui se démarque un peu des autres, et ça fait du bien.
En revanche, j’ai été un peu gênée par (et passez-moi l’expression) la Mary Sue attitude du personnage principal, à savoir Stéphane, qui est trop « intelligente » pour que ce soit crédible à la longue. Elle en devient agaçante. De même pour certains autres ados. Un peu too much niveau capacités de réflexion et d’adaptation dans ce monde apocalyptique. J’aurais peut-être aimé les voir en baver un peu plus, et en comprendre un peu moins… car après tout, ce ne sont que des « enfants » issus d’une génération choyée, qui font face au pire traumatisme de leur vie.

NOTE : 3/5

#Leo

 

Publicités

Une réflexion sur “Chronique  » U4 – « Stéphane » « 

  1. Sylphideland dit :

    Moi aussi j’ai trouvé ce concept génial !!!! Malheureusement, je n’ai pas encore eu le temps de lire les 4 XD « Stéphane » fait partie de ceux que je n’ai pas lu avec « Jules » ; par contre j’ai lu « Koridwen » et « Yannis » que j’ai a-do-ré !!! (même si Koridwen est un personnage qui m’a un peu agacé, mais ça c’est parce que j’ai un peu de mal avec les personnages féminins dans le genre YA 😛 ) en tout cas, cette chronique m’a convaincu, et j’ai encore plus envie de lire le reste de cette série si particulière 😉
    Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s