Nouvelle chronique sur  » Dark Skies  » de F.V Estyer.

Hello les gars !

Me revoilà avec une nouvelle chronique d’une romance M/M (Encore bah oui :p, que voulez-vous, j’adore ❤ ). La douce auteure nous a proposé des SP sur son dernier précieux qui sort le 22 octobre.

J’espère que vous avez passé un bon week-end ? :).


ds

 » Dark Skies » est une romance érotique M/M écrit par F.V. Estyer. Un livre auto-édité disponible sur sa boutique TICTAIL .

Résumé: 

Une vie monotone. Un pavillon de banlieue. Une fiancée aimante. Matthew s’en contente parfaitement, sans rechigner. Taisant sa vraie nature. Ses réels désirs.
Une rencontre fortuite. Un embrasement des sens.
La vie de Matthew bascule.
Et si le jour, il reste ce chic type sans histoire, lorsque vient la nuit, ses démons prennent le pouvoir.
Il ne lutte plus. Se laisse sombrer. Avec délice. Avec audace. Jusqu’à se perdre.

*** Roman érotique MM – Ce récit comporte des scènes explicites entre hommes ***

 

Mon avis :

Je remercie l’auteure pour le service presse et sa confiance.
 
C’est le premier roman que je lis de F.V Estyer, je peux déjà dire que j’aime beaucoup sa plume très légère avec sa pincée de piment parfaite. 
 
Premièrement, le roman a des contenus très explicite basés sur du BDSM soft. J’en lis très rarement voire même carrément pas, surtout en roman en fait. Quand FV Estyer a proposé des SP de Dark Skies, j’ai un peu hésité de peur de tomber sur une lecture trop « dure » on va dire . Puis j’ai écouté mon instinct, je me suis laissée tenter et résultat : je n’ai pas été déçue !
 
 
Cela fut une belle découverte de ce côté de l’univers BDSM soft. Le niveau des scènes explicites est plutôt respectable de ce que je lis habituellement. C’était chaudement croustillant !!
 
Matt, fiancé à une femme, ne vit pas dans un monde de bisounours. Dès qu’il découvre le sexe gay, il y prend du plaisir. Il aime ça, il profite de chaque moment passé au club Dark Skies, malheureusement le regret lui revient en plein face chaque fois qu’il quitte le club. La tromperie lui laisse un goût amer, il se sent sale, très écœuré par son comportement.
Sa vie a réellement basculé le jour où son patron Connor lui présente Trent, un membre du Dark Skies.
 
Les choses entre eux sont très tendues. Trent l’agace, il est froid, crâneur, et parfois lui mettre un poing dans la gueule le démange vraiment. Matt résiste à Trent au début quand ce dernier tente de le séduire puis il baisse petit à petit, malgré lui, ses défenses. Il ressent de l’excitation quand celui-ci le touche, le frôle… Et c’est là que Trent l’embarque dans le monde de Dark Skies. Malgré le regret, le dégoût qu’il ressent pour le mal qu’il fait dans le dos de sa fiancée, il n’arrive pas à résister.
 
Concernant les scènes érotiques nous sommes servis sur un plateau d’argent. Sans déconner, je ne vous raconte pas le nombre de fois où j’ai eu du mal à rester assise sans bouger  XD. Quand c’est chaud…ça ne l’est pas à moitié. Les scènes sont un peu détaillées sans que cela soit « trop sale, trop hard, dégoûtant quoi », donc ça m’a plu. Dans ce bouquin, on ne manque de rien il y a de la romance, de l’intrigue, du sexe évidemment x). Enfin bref, FV Estyer m’a bien conquise avec Dark Skies. Je suis ressortie très satisfaite du roman, une très belle fin comme elle se mérite ;). 
 
 
Dès que j’ai un moment, je vous promets d’aller découvrir les autres romans de miss FV Estyer !
 
Merci encore une fois à l’auteure pour sa petite plume et ses petites merveilles :).
Publicités

Chronique sur « Les quartiers de New York, Tome 2 : À Sunset Park » de Santino Hassell.

Me revoilà avec une nouvelle chronique m/m ;). 

La suite du premier tome de  » Boulevard Sutphin ». Je remercie mon partenaire Dreamspinner pour leur service presse :). La chronique arrive beaucoup de retard, car je suis pas mal occupé, donc je n’ai pas eu le temps de le faire plutôt.


k.PNG

« A Sunset Park » écrit pas Santino Hassell et publié chez Dreamspinner. Il est disponible en format papier et kindle sur Amazon. Il fait 260 page en version broché.

Résumé:

Si Raymond Rodriguez a passé sa jeunesse à esquiver les responsabilités, ce n’est plus possible. Son frère aîné souhaite s’installer avec son compagnon. Raymond doit s’assumer et se trouver un appartement.

Quand David Butler, gay et fier de l’être, lui propose une colocation, Raymond accepte, à défaut d’autre chose.

Sur presque tous les points, ils sont différents – David est un caucasien BCBG du Connecticut, Raymond, un docker latino du Queens – ils partagent néanmoins une solide amitié qui surprend tout le monde. Pourtant, leur relation paraît sans ambivalence, car Raymond a toujours caché sa curiosité bisexuelle.

Une fois sous le même toit, les deux hommes passent à l’acte, mettant vite en péril leur entente jusque-là sans nuages. Peu à peu, leurs différences fondamentales, exacerbées par la tension sexuelle et la frustration, finissent par les séparer.

En plus de sa nouvelle indépendance, Raymond doit accepter ses sentiments.
Dans le cas contraire, il risque de perdre David.

Mon avis:

Encore un roman que j’ai avalé en deux nuits seulement (je rappelle  que je lis uniquement les soirs avant d’aller au dodo) ^^. J’ai savouré cette suite, c’était top. J’ai eu peur que l’auteur ne sache pas tenir la trame comme il le faut, mis finalement j’ai beaucoup aimé ce tome 2.

On y retrouve Raymond le frère de Michael Rodriguez, héros du tome 1, et David, le coup d’un soir de Mickey.  

David et Ray se sont liés d’amitié dès que Ray a eu besoin d’aide pour remettre son frère sur les rails. David a été le premier à lui venir en aide, depuis c’est une belle amitié qui les lies, sauf que dans cette amitié il y a aussi de l’attirance.

Forcément les choses se compliquent un peu entre les deux hommes. Ray a toujours ce petit côté enfantin et David est le contraire de lui. Je trouve qu’ils s’assemblent bien :). David l’aide beaucoup, mais dans un autre sens, et je trouve que il le « force » un peu quand même quand un moment Ray explique vouloir y aller en douceur.

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce second tome, ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai tout de même passé un bon moment avec Ray et David. Puis franchement, la plume de Santino est super captivante !

Si je devais choisir entre les deux, je voterai pour le second tome qui est quand même mieux que le 1, je trouve.

Je vous le dis n’hésitez pas une seconde à découvrir le premier tome vous pourrez découvrir ma chronique sur mon blog.

 

Chronique  » Le secret » de SANDRIANA GREY écrit par Christelle.

Hello les dévoreurs !

Comment – allez vous ? Ça va pas trop froid par ici ? Ici, ça, on fait aller… Entre temps froid et temps chaud, contente que tonton Soleil sois toujours présent lol.

Alors aujourd’hui, je reviens avec une chronique de Christelle (avec beaucoup de retard aussi désolé). Bon vendredi ;).


41z2+eum0OL._SX331_BO1,204,203,200_

 » Le secret  »  est écrit par l’auteure Sandriana Grey une auteure auto-édité. Et donc disponible sur Amazon en version Kindle et papier, il fait 328 pages ;).

Résumé:

Avignon, une rue déserte, ou presque. Dans cette rue, une prison ; une prison devant laquelle se trouve une femme totalement désemparée et rongée par la douleur. Comment trouver le courage de passer cette porte grise et glacée pour aller rendre visite à son fils unique. Et si le remède à sa souffrance se trouvait ailleurs dans cette ville. Au détour d’une de ses rues pittoresques ? Ou bien là où elle s’y attend le moins grâce à … un vieillard atypique sorti d’on ne sait où ? Lorsque Laure, lycéenne de seize ans et fille de paysans, vivant à Châteauneuf-du-Pape, a le coup de foudre pour le séduisant Samuel, étudiant en droit à Paris venu découvrir ce village de Provence, elle est loin de s’imaginer que l’idylle amoureuse que tous les deux vont vivre, et durant laquelle elle découvrira les sentiments amoureux et l’amour charnel pour la première fois, va bouleverser sa vie à jamais. Quand après le départ de « son bel inconnu » Laure apprend qu’elle est enceinte, malgré les lettres envoyées à Samuel pour l’informer de sa grossesse restées sans réponse, malgré son jeune âge, et malgré le regard pesant des autres, elle décide de ne pas avorter et d’élever seule son fils qu’elle pense être heureux. Philippe est pourtant habité depuis toujours par la souffrance de l’absence de son père. Laure ne soupçonne pas que vingt et un an après avoir vu Samuel pour la dernière fois, la vie de son fils et celle de cet homme, le seul homme qu’elle ait jamais aimé, vont bientôt basculer… basculer au même endroit, en même temps. La vérité est-elle vraiment celle que l’on pense toujours ? Il suffit parfois d’un seul secret pour bouleverser plusieurs vies … Quelle femme a oublié son premier amour ? Aucune n’est-ce pas ? Voilà qui vous fait déjà un point commun avec Laure, l’héroïne de ce roman. Sa première relation sexuelle … comment passer outre ? Arrêtez de chercher, c’est impossible. Voici le deuxième point commun avec cette jeune provençale. Vous aimez vos enfants plus que tout au monde ? Bien sûr que oui ! Et voilà le troisième. Peut-être qu’au fil des pages de ce bouquin vous en trouverez d’autres. Ce roman est un clin d’oeil à la Provence en général, et à Avignon et Châteauneuf-du-Pape en particulier. Mais il est aussi un hommage à toutes ces mamans célibataires qui se dévouent corps et âme à leurs enfants (il faut reconnaître qu’il y a aussi des papas même s’ils sont moins nombreux), ainsi qu’une révérence à tous les enfants et adolescents qui doivent apprendre à vivre avec l’absence d’un de leur parent démissionnaire ; absence qu’ils subissent comme un abandon.

AVIS DE CHRISTELLE :

Tout d’abord, je tiens de nouveau à remercier Sandriana Grey pour le SP et sa confiance renouveler.

J’ai dévoré ce roman de sandriana Grey, Laure est un personnage si attachant, si fragile et fort à la fois. Cette histoire pourrait être l’histoire de beaucoup de maman solo, qui pensant bien faire ne voit pas forcément le mal être de leur enfant si cher a leur cœur.

On dit que l’amour rend aveugle et cette maman aime tellement son fils qu’elle n’a pas vu que plus les années passent et plus son fils se renferment.

Laure c’est une jeune maman, tomber enceinte lors de sa rencontre avec son tout premier amour à 16 ans. Elle ne reverra jamais son père Samuel, malgré deux lettres pour lui annoncer ce sui lui arrivait. Elle va donc élever son fils Philippe seule avec ses parents. Philippe ne manquera de rien au cours de sa jeune vie. Il est entouré d’amour et fait de belles études studieuses. Malgré tout, il va lui manquer des réponses qui vont le mener a l’impensable … Un meurtre… On va suivre laure a travers cette étape si dur a vivre. Allez voir son fils en prison, qu’elle mère peu supporter une telle douleur… On va pouvoir découvrir l’histoire de laure et Philippe et comprendre ce qui a pu faire perdre pieds a Philippe, cet enfant si charmant pour qui la vie à basculer a jamais.

C’est le deuxième roman de Sandriana Grey que je lie et j ai totalement adhérer a son style. Sa façon d’écrire est vraiment agréable et nous permet toujours de découvrir une région avec tous ces petits détails si précis.

Je vous le recommande vraiment ce roman, une histoire bien écrite et qui se lit très très rapidement tellement on est curieux de savoir  » comment Philippe a pu en arriver a cet acte ». UN VRAI COUP DE CŒUR


La chronique de Christelle est aussi dispo sur son blog : je rappelle que nous somme comme partenaire fusion et donc Christelle à la gentillesse de m’aider et de partager ses avis. Son blog ICI

 

Chronique : Tombé du ciel de Nikki Godwin.

Hello les gars!

En ce samedi très calme chez moi, je vous poste avec pas mal de retard ma petite chronique d’un des romans MXMbookmark.


tombé du ciel

« Tombé du ciel » est écrit par Nikki Godwin traduit et publié chez MXMBookmark. Le romans fait 300 pages  et disponible  sur AMAZON et sur la boutique TICTAIL de la ME.

RÉSUMÉ:

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d’avion. Il voit dans ce camp d’été de basket-ball une chance d’améliorer son jeu et d’échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu’il rencontre Micah Yougblood, l’homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat.

Ridge a besoin d’une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu’ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l’occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s’est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s’achève, il se rend compte qu’il est tombé amoureux de Micah.

MON AVIS: 

Par où commencer ? J’avoue avoir été un peu sceptique au début. Le résumé m’a intrigué et la couverture est très belle. Mais en le commençant, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. À vrai dire, j’ai toujours du mal avec les histoires ou l’un des parents n’est plus présent dans la vie. J’ai comme l’impression de me retrouver dans la peau de l’orphelin. Lire la suite

Chronique sur  » Les élus du Destin » de MATTHIAS ROBERT

Bonsoir vous !

Première nouvelle chronique de ce soir venant de Christelle. J’espère que votre journée s’est bien passé.


41z0S-4w-yL._SY346_

Ecrit par Matthias Robert,  » Les élus du destin  » est édité chez Something Else Editions. Il fait 240 pages et disponible  en version Kindle sur AMAZON.

RÉSUMÉ :

ET SI LE DESTIN SE SERVAIT DE NOS RÊVES POUR FAVORISER LA RENCONTRE DE NOTRE VIE ?

Fraîchement promu directeur d’un prestigieux cabinet d’architectes, Matt voit sa vie basculer le jour où il rencontre la femme de sa vie.

Le hic ? Il pensait l’avoir trouvée en la personne de Kate, sa fiancée au regard angélique. Et ce n’est pas au détour d’une rue qu’il fait sa connaissance, ni au café du coin, mais au beau milieu d’un songe, puis d’un autre, et de bien plus encore…

Plongez au cœur d’une fabuleuse histoire où romance et fantastique se mélangent pour offrir un autre regard sur nos rêves.

 

AVIS DE CHRISTELLE:

Tout d’abord, je tiens a remercier les Editions Something Else pour la réception du SP et de la confiance envers notre blog.

Ce roman, va obligatoirement vous toucher. La plume de l’auteur est un régal a lire avec une vraie fluidité des mots. J ai beaucoup aimé le coter  » décaler » de l’histoire et la manière dont les deux personnages principaux du roman vont se rencontrer.

L’auteur à su créer une rencontre hors normes en les faisant vivre une histoire dans leur rêve !! Dés le début on es plongée entre réalité et vie alternée dans leur rêve.

D’un coter Matt à une vie bien poser, un très bon travail, une très belle fiancée, une vie parfaite et bien régler. Et des qu’il s’endort il bascule dans les rêves d’Amy.

Amy, il y pense depuis quelques années, depuis qu’il à croiser chez sa grand mère, a l’époque ou il faisait son premier chantier.

Mais pourquoi la rejoindre dans ses rêves, pourquoi tout semble si réel.
Amy aussi est contrariée par tous ca, pourquoi ce beau jeune homme perturbe t il autant sa vie … Matt elle ne fait que penser a lui mais il est fiancé …

Nous allons donc suivre leur vie a travers leur réalité et leur rêves. Mais a force, Matt va vouloir dormir plus, la rejoindre et délaisser sa vraie vie … ce qui va lui faire traverser pas mal de péripéties.

Et si on pouvait rencontrer son âme sœur dans nos rêves ?

Ce roman est un vrai coup cœur, une lecture comme je les aime, ou on es pris du début à la fin. A la dernière page, on est triste de les quitter, tellement nous nous y sommes attacher. On fini le livre en étant autant attacher aux personnages principaux qu’aux secondaires. Je vous le conseil vraiment, je pense que cet auteur a beaucoup d’avenir et j’ai hâte de voir quel autres romans il va écrire a l’avenir.

Si vous voulez lire un livre ou l’on pleure, on rit, on s’énerve, on tape des pieds tellement on est impliquée ?? Alors allez y ce livre est pour vous.

ALERTE COUP DE COEUR !!!!


Merci à Christelle pour sa chronique <3. Je vous donne rendez-vous dans quelques instants pour une nouvelle chronique.

Chronique sur  » À la croisée des chemins » de Sandriana Grey

Hello !

Chronique du jour ! De Christelle toujours aussi généreuse ❤ . Bon Dimanche les loutres ;).

– PS : Je me rend à la Y/Con si jamais cela vous intéresses.


À la croisée des chemins par [Grey, Sandriana]

 » A la croisée des chemins » est écrit par Sandriana Grey une auteure auto-édité. Son livre est disponible en version Kindle sur Amazon. Il fait 135 pages.

Résumé:

Un après midi du mois de mai, en quête de tranquillité, Nina, une jeune modèle photo qui vit à Arles, se rend sur une des plages des Saintes-Maries-de-la-Mer. Dans une cabane de gardians elle rencontre Paco, un jeune Gitan au charme envoûtant. Tous deux sont mariés et vivent dans deux mondes différents. Malgré leur attirance réciproque, leur amour est impossible. L’histoire pourrait donc s’arrêter là mais le destin va en décider autrement. À travers lui, la jeune femme va découvrir le monde gitan auquel elle fut arrachée dès son plus jeune âge. À travers elle, le jeune homme va découvrir que les femmes ne sont pas toutes aussi légères. Malheureux dans leur vie conjugale, chacun fuit cette dure réalité à sa façon : lui en étant infidèle, elle en imaginant qu’elle pourrait l’être. Par fierté, Paco lui cachera avoir des sentiments pour elle, pour la seule femme qui sut lui résister. Par peur de souffrir car il est un éternel séducteur, Nina résistera à l’envie de lui avouer les siens. Quand elle sera prête à le faire car libéré de ses liens, lui ne sera plus libre car incarcéré. Après sept années de silence, Nina ne pensait plus revoir le beau Gitan. Pourtant, vingt ans après leur première rencontre, sur la route du destin … Comment s’interdire d’aimer ? Pourquoi aimer autant l’interdit ?

 

AVIS DE CHRISTELLE:

Tout d’abord, je tiens a remercier Sandriana Grey pour le SP et sa confiance . Je tiens également a m’excuser du retard de la chronique , je ne pensais pas avoir une rentrée si mouvementée.

Ce roman va nous faire vivre l’histoire d’amour « particulière » de Nina et Paco. Ils se sont aperçus pour la première fois sur une plage en Camargue.

Nina est en couple avec Xavier depuis des années. Il  la trompe mais la routine s’étant installée, elle n’y fait même plus attention.

Va t elle rester avec Xavier avec qui elle est malheureuse ou va t elle tout quitter pour Paco, ce jeune gitan qu’elle a aperçu lors d’une fête et qu’elle n’arrive pas a oublier malgré les années qui passe …

Nous allons suivre la vie de Nina durant presque 20 ans autour de cet amour et de cette vie en Camargue.

J’ai eu un peu de mal dans les premiers chapitres car je n’avais pas l’habitude de ce style d’écrire très descriptifs. L’auteur nous y décrits chaque personnages, chaque situations, chaque lieu, avec un style à elle et à contre verse de ce que je pensais au début du livre,  c’est ce style « descriptif » qui m’as fait aimer ce roman. Une fois que le rythme est pris, on ne peu pu s’arrêter et on prend plaisir à la description. Sur certain passage, juste en fermant les yeux je pouvais imaginer la scène. Je ne m’attendais pas du tout à cette fin ni même cette direction dans l’histoire. L’auteur arrive à nous surprendre à chaque chapitre et nous tiens en haleine jusqu’à la dernière page.

C’était le premier roman que je lisait de Sandriana Grey et du coup j’ai enchainé avec un autre titre dont je vous parlerais dans un prochain billet.

 

 A très vite pour d’autres chroniques 😉

 

Hello you ! Nouvelle chronique sur « Happy SOLO  » de Marie LeRouge.

Bonsoir, bonsoir !

Comment ça va vous ? Je suis sincèrement désolé pour cette absence. J’ai plusieurs excuses, si, si j’vous jure ! 

Déjà de 1 étant artiste-designer dans la création de marque-page, j’avoue être resté plonger dedans à cause de plein commandes ( retrouvez la boutique en haut du blog). Du coup, j’ai un peu oublié le blog et la page. Et l’autre raison, c’est que euuuh bah euuh…*Sifflote*

Bon, bah je vais vous programmer 4 chroniques de la part de Christelle et ainsi que moi. Pour le moment niveau lecture de mon côté, c’est un peu calme et je suis surtout plongé dans l’univers du M/M. Donc excusez-moi si vous voyez pas mal de chronique sur des romances LGBT a venir sur le blog ❤


 

41ntKioMJWL._SX339_BO1,204,203,200_

 » HAPPY SOLO »  est écrit par Marie LeRouge qui est auteure chez Nisha Editions. Vous pouvez retrouver la version Kindle sur amazon.

Résumé:

Nom de code de la mission : Happy Solo. Cible : Laure, trentenaire et professeur d’anglais dans un lycée parisien. Objectif : pourrir sa vie d’heureuse célibataire et la faire revenir à la raison. C’est-à-dire la rapprocher de Gaspard, alias celui qu’elle vient de mettre à la porte. Un ophtalmo parano et trop plan-plan à son goût, que ses copines considèrent pourtant comme le prince charmant et sa mère comme le futur gendre idéal.
Le plan de reconquête monté par ces dernières avec la complicité d’un agent infiltré va-t-il réussir ? L’obstination de la cible à s’enferrer dans des coups foireux, et la fuite du  » docteur Mamour  » vers d’autres horizons, risquent bien de tout compromettre.

À propos de l’auteur :
Comme les chats, Marie Lerouge a eu plusieurs vies, toutes reliées par le fil rouge de l’écriture. Atteinte de bougeotte chronique, elle n’a de cesse d’aller voir comment vivent les autres, du bout de sa rue au bout du monde. Tout ce qu’elle capte au passage nourrit ses romans dont les personnages lui permettent de vivre d’autres vies que la sienne. Se poser au retour, devant son ordinateur, avec un mug de thé exotique et une provision de chocolat noir à portée de main, est la suite du voyage. Quand elle a la mer pour horizon, son bonheur est complet.

AVIS DE CHRISTELLE :

Tout d’abord, merci a Marie Lerouge et à Nisha Editions pour la réception de ce SP . Ravie d’avoir obtenu leur confiance afin de découvrir un vrai coup de cœur pour ma part.

Vous voulez vous détendre ? Passer un moment de bien être auprès d’un bon livre ? Alors laissez vous tenter par HAPPY SOLO, le roman de Marie Lerouge parut en numérique chez Nisha Editions le 8 septembre et le 14 septembre en version broché.

Grace à ce roman, vous allez passer un agréable moment rempli de sourire et d’éclat de rire !!! Marie Lerouge à une superbe plume et plein de repartit toujours très bien placer. J’ avais l’impression d être dans ma vie avec des copines autour d’un café par certains passages tellement il est actuel et vrai !!!

Et que de mieux finalement que de rire de nous car l’histoire d’happy solo est un peu notre histoire avec  » les choix importants et nos relations avec la gente masculine». Qui n’as pas vécu une histoire rempli de doute à tout quitter et au final par finir sur son canapé avec ses copines et la bouteille de vin blanc.

Happy solo, nous raconte l’histoire de Laure en couple depuis 3 ans avec Gaspard et qui du jour au lendemain va le quitter et se promettre d’être heureuse en Happy Solo.

Laure va nous faire partager les péripéties de son choix, car finalement comme si c’était aussi facile d’être Happy solo. A travers, ses doutes, les manipulations de ses copines, la pression de sa mère…..Arrivera t’elle a être HAPPY SOLO ou retournera t’elle vers Gaspard ?? A-t-elle bien tout calculé et bien réfléchis lors qu’elle a mis Gaspard en dehors de sa vie ??

Pour le savoir, lisez le et croyez moi avec le retour du mauvais temps, la grisaille de la rentrée et toutes ses contraintes, ce roman devrait être prescrit par mes médecins pour les effets bénéfiques à sa lecture.

J’ai découvert la plume de Marie Lerouge à travers ce roman Fell good de chez Nisha et je ne regrette pas du tout !!! Merci encore à elle pour ce très très bon moment et ses grands fous rire.

Et un coup de cœur personnel pour le chat Balthazar !!!! j en ai pleurer de rire de ses bêtises et de son caractère un peu spécial 🙂

#christelle

Chronique : DANCE WITH LOVE Tome 1 de HALEY RILES.

Hello les nuggets !

J’espère que vous allez bien  et que cette reprise se passe bien pour vous ❤ .

En ce mercredi un grisaille je reviens avec des nouvelles chroniques pour vous  de la part de Christelle :):


41k9uE2-KPL

Ecrit par Haley Riles,  » Dance with love  »  fait 382 pages et publié chez Art en Mots Éditions. Il est disponible sur AMAZON en version Kindle.

Résumé:

La danse est bien plus qu’une passion pour Sara.
Depuis son plus jeune âge, cette jeune femme de vingt-quatre ans se voyait déjà vivre de la danse et exceller dans son art. Mais, il a suffi d’une audition et d’une chute, pour que le rêve vole en éclat.
Sara décide de tout quitter et se renferme sur elle-même. Sa sœur Alexandra, qui a toujours été présente dans les bons comme dans les mauvais moments, décide d’aider sa sœur lorsque l’opportunité de toute une vie se présente.
C’est certainement ce qui bouleversera le quotidien de Sara autant professionnellement que sentimentalement.
Elle devra faire face à ses doutes, ses peurs, ses émotions et à l’amour.

AVIS DE CHRISTELLE :

Tout d’abord, je tiens à remercier SOPHIE LESEURE pour le service Presse. Merci à elle pour la confiance qu’elle m’a accordé.

Mon avis :

Haley nous emmène à travers son roman dans l’univers impitoyable de la danse. On découvre Sarah, très affectée par son passée et qui a beaucoup de mal à avancer dans sa vie. L’histoire commence lors de son retour de voyage d’une année. Suite à une rupture très compliquée pour elle, Sarah avait décidé de partir explorer des nouveaux horizons afin de se remettre.

On la découvre donc à son retour, entourée de sa sœur, Alex qui prend énormément soins de sa petite sœur et qui commence en avoir marre de la voir triste, depuis son fameux accident de danse, il y a plusieurs années maintenant. Cet accident a complètement détruit la vie et les rêves de Sarah. Elle est complètement anéanti depuis ce fameux jour et peine à retrouver une vie normal

Une occasion va, cependant, propulser Sarah de nouveau au cœur de la danse et une rencontre avec le chanteur, Noah, pour qui elle danse, va changer sa vie.

Le coup de foudre, ils vont s’aider mutuellement à reprendre confiance en eux et leur amour va se consolider au fur et à mesure des mois et des répétitions pour le grand show de Noah.

Malgré tout, ils vont devoir affronter les medias, le retour de l’ex de Sarah et le lourd passé sombre de Noah qui l’enfonce chaque jour un peu plus dans la tristesse.

En personnage secondaire de l’histoire, nous avons, Alex, la sœur de Sarah qui est en couple avec Max. le barman d’une boite où les filles ont l’habitude d’aller très régulièrement.

June et Josh : June est une des sœurs de Noah et la meilleure amie de Sarah depuis des années et Josh est le chorégraphe et ami de Noah

Danaé : une sœur de Noah

Justine : Justine est l’une des meilleures amies de Sarah, elle a sa propre école de danse.

Les deux tourtereaux sont bien entourés et tout semble leur réussir au niveau professionnel malgré les embuches. Mais rien n’est jamais aussi simple et leur relation finit par dégrader. Mais que cache Noah ? Que veut l’ancien professeur de Sarah ? Jérémy l’ex de Sarah va-t-il enfin la laisser tranquille ? Et ce fameux Kevin ?? Nous restons en haleine à la fin du tome 1 et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de toute cette troupe !!!

J’ai adoré cette histoire et je l ‘ai lu très rapidement. Un bon moment de détente avant la rentrée. Je le recommande vivement et je ne manquerais pas de suivre les prochaines parutions de Haley Riles. Elle a vraiment su nous plonger dans l’univers artistique de la danse avec une facilité incroyable. J’ai cependant une question !!! A QUAND LA SUITE ???

 

Chronique sur « Les quartiers de New York, Tome 1 : Boulevard Sutphin  » .

Hello, les dévoreurs, comment ça va? pas trop stresser pour ceux qui reprennent l’école, les études, le boulot pour certains ^^ ?

Moi, j’appréhende, première rentrée au CP pour ma fille, j’ai la trouille et elle, elle est plutôt pressée d’y être :’). Enfin, bref ses deux mois de vacances sont vite passés quand même.

Alors, je reviens avec une nouvelle chronique  sur un roman M/M service presse de mon partenaire Dreamspinner français. Let’s go pour la présentation.

PS: sur instagram, j’essaye de retravailler mes feeds. Le rouge étant ma couleur préférée, j’ai essayé de la mettre en valeur sur mes feeds instagram, mais héla je trouve que cela ne va pas pour certaines mises en scène ;(. Je suis tellement difficile, j’avoue. Donc pour le moment le temps de bien réfléchir, je vais me contenter des feeds clair.


IMG_1607[1].JPG

Ecrit par Santino Hasseel, Boulevard Sutphin fait 346 pages en version imprimé. Il est disponible sur AMAZON en kindle et version papier et disponible sur la boutique de Dreamspinner ICI ( en français) ( éditeur)

RÉSUMÉ DE L’HISTOIRE:

Michael Rodriguez et Nunzio Medici sont amis depuis vingt ans. Pour échapper à leurs familles désunies et au sinistre quartier de leur enfance, South Jamaica, dans le Queens, ils deviennent tous deux enseignants à Brooklyn, dans une école, où les gays sont bien accueillis, aussi bien parmi les élèves que dans le corps professoral.

Ils croyaient avoir tout partagé jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue, suivie d’une nuit torride à trois, change la nature de leur amitié. Depuis lors, l’atmosphère entre eux est alourdie de tension sexuelle.

Michael ne peut oublier la sensation des mains de son meilleur ami sur lui. Malheureusement, les problèmes s’accumulent dans sa vie, aussi bien à l’école que chez lui, aussi cherche-t-il de plus en plus une échappatoire dans le sexe explosif qu’il a découvert avec Nunzio. Mais la situation ne tarde pas à dérailler.

Lorsque Michael voit le monde se désagréger autour de lui, il sombre dans la tragédie et les complications diverses jusqu’au jour où il réalise avoir un choix à faire : se laisser aspirer par cette spirale d’autodestruction ou accepter ses véritables sentiments envers celui qui le soutient depuis deux décennies.

 

MON AVIS : ( peut y avoir des légers spoiler /!\ )

Déjà je remercie Dreamspinner France pour le service press.

Alors, que puis-je dire de ce petit livre ? Mickey  alias  Michael et Nunzio sont meilleurs amis depuis plus de 20 ans. Premier point : nous avons donc deux personnages gay qui gèrent leur homosexualité complètement différemment, car l’un assume tandis que l’autre a plus de mal, surtout quand cela concerne Nunzio. Lire la suite

Chronique sur  » KAGE T1″ De Maris Black.

Hello you !

Ce soir, je reviens avec ma première chronique très négative, je dois dire que ce n’est pas cool, mais bon il ne faut jamais oublier que parfois certains livres ne nous plaise pas. J’y suis allé doucement quand même pour cette chronique, mais il fallait que je le dise, parce que je suis déçu. Il m’a plu, mais sans plus. 


 

Couverture du livre : Kage, Tome 1 : Désemparé

 

Kage – Tome 1 : Désemparé, est écrit par Maris Black fait 400 pages et publié chez MxMBookmark. Disponible sur AMAZON ou via direct leur boutique Tictail.

 

Résumé du l’histoire:

Je m’appelle Jamie Atwood, et je suis addict. Je n’aurais jamais cru dire une telle chose un jour. Je n’ai jamais eu aucun problème de ce genre avec quoi que ce soit de toute ma vie. Je viens d’une famille moyenne, j’avais de bonnes notes à l’école, et même une petite amie cheerleader canon… mais la vérité, c’est que rien ne me touchait vraiment, au fond de moi. Alors comment un type insensible comme moi a-t-il pu devenir accro ?

J’ai rencontré Michael Kage, voilà comment.

Kage est lutteur de MMA. Un lutteur très connu. J’aime bien me dire que c’est grâce à moi qu’il l’est devenu.
Il est tellement charmant, avec un physique à faire pâlir une star de cinéma et du talent à revendre. Alors pourquoi a-t-il eu besoin de m’engager comme apprenti publicitaire ? C’est simple : il a une part obscure en lui, comme un trou noir tellement profond qu’il pourrait l’engloutir, ainsi que moi et tout notre entourage… et ça, ce n’est pas bon pour le business.
La première fois où je l’ai rencontré, j’ai ressenti une attraction. Je pense que c’est pile à ce moment-là que mon addiction a commencé. Et même si j’avais su à l’époque ce que je sais maintenant, je serais quand même tombé amoureux de lui. Comment pourrait-il en être autrement ?

Kage est tout pour moi.

 

Mon avis:

Première chose à dire, le livre parle du sport dans la MMA : Free-fight. Un sport violent qui me plaît, hélas, mais j’adore quand des romans tel que celui-ci parle d’homosexualité, un sujet encore très tabou dans ce contexte et cet univers.

Donc le résumé a titillé ma curiosité et j’ai tout de suite acheté la version e-book sans hésitation, parce que je savais que ce sujet allait forcément me plaire.

Sauf que j’en suis ressortie insatisfaite, déçue. J’étais super impatiente de le lire, mais ce livre m’a laissé un sentiment très mitigé. Surtout, quand on voit la fin !  Une impression terrible dont je ne me défais pas : que l’auteure voulais vite en finir… Brr, j’ai horreur de ça !! J’étais juste là « attend, c’est quoi cette fin ? » Limite j’ai continué à chercher après avoir lu la dernière page en zieutant à fond ma liseuse lol.

Bref ! Alors ce livre parle de Jamie, un jeune étudiant qui, pour un devoir important, choisit de parler du sport de MMA = mixed martial arts . Pour cela, il profite d’un combat free-fight organisé dans sa ville et obtient grâce à l’un de ses professeurs une carte journalistique pour accéder aux loges des combattants.

Là, il rencontre l’un des participants, Mickael Kage, un combattant qui ne jure que par la violence et la colère. C’est un homme qui semble toujours être sur ses gardes, et Jamie va devoir gagner sa confiance.

Lors de leur première rencontre Jamie se sent déjà attiré par Kage, alors qu’il est hétéro … enfin, je pense, parce que quand on lit certains passages on comprend que ça trouble quelque peu Jamie qui ne semble pas coutumier de ce genre d’attirance pour un autre homme. Et parfois, c’est le contraire, comme si finalement il était devenu bi ou gay d’un seul coup sans réellement se poser de véritables questions sur sa sexualité.

C’est très difficile à expliquer, Jamie ne me parait pas assez troublé par ce qui lui arrive, et ça me bloque, je n’arrive pas à être touchée par ce qu’il ressent … Excusez-moi, mais qu’un hétéro ne se pose pas un minimum de questions sur sa sexualité lorsqu’il découvre qu’il éprouve une attirance pour un homme, j’ai du mal à trouver ça vraiment crédible. C’est quand même nouveau pour lui ! Enfin, je ne sais pas, j’ai trouvé qu’il y avait des blancs, que ça n’allait pas, que c’était trop « basique ». Ou alors ça vient de moi qui ne comprend rien du rapport léger que Jamie entretient avec sa sexualité ? Vraiment, c’est difficile à dire. Pour moi ça n’allait pas.

D’autant que ça s’accentue lorsqu’ils commencent à avoir des contacts physiques, Jamie ne s’en trouble pas davantage. Que ça lui semble naturel, d’accord, mais il faut qu’il y ait un minimum de questionnement pour accompagner sa prise de conscience, non ?

Sans compter que Kage se montre par moment brute avec lui lors des moments intimes, et ça n’effraie pas Jamie plus que ça alors que, je le redis : c’est sa première expérience homosexuelle !

Sinon dans l’ensemble l’histoire est bien par rapport au sujet de l’homosexualité dans le contexte du sport, surtout un sport aussi violent, malheureusement tout le point de vue de Jamie est mal exploité. Quelques éclaircissements et approfondissements sur ses états d’âme n’auraient pas été de trop ! Si je devais donner une note sur 10, cela serait : 4 ,5.

Parce que pour moi, Marie Black était juste pressée de finir ce tome 1. Une fin bâclée. Je suis désolée si cela risque de décevoir certaines personnes qui ont apprécié ce livre. Je ne veux pas paraître méchante, mais j’espère sincèrement qu’elle va se rattraper pour le tome 2, car j’avoue qu’elle a cette chance que finalement je veux savoir ce qu’il va se passer ensuite !


PS: Veuillez ne pas me taper :(, si vous, vous avez aimé le livre !! Chacun à le droit de donner son opinion 😉